Souper de Pessah

C’est sous la direction du pasteur Richard Élofer, pasteur adventiste d’origine juive, qu’une cinquantaine de personnes réunies au Centre Il Est Écrit, ont fêté Pâque à la manière traditionnelle hébraïque.

Tout au long de la soirée, nous avons revécu divers épisodes du livre de l’exode, au rythme de gestes symboliques et de lectures bibliques et traditionnelles (hagadda) : la souffrance des hébreux en esclavage en Égypte, les dix plaies, la libération du peuple.

Mais au-delà de ce parcours de l’Exode, le pasteur Élofer a pointé nos regards vers l’espérance messianique. Les matzot (pains sans levain) et le jus de raisin qui constituaient l’essentiel de ce repas de Pessah furent l’occasion de rappeler la délivrance accomplie par le Christ, lui qui a pris ce souper de Pessah avec ses disciples et leur a dit : «Ceci est mon corps… Ceci est mon sang.»

Cette année, la soirée de Pâque tombait un vendredi soir et correspondait donc au début du Shabbat, exactement comme l’année de la mort de Jésus. Ainsi, nous avons eu le privilège de célébrer de manière très concrète tout à la fois le mémorial de la Création et celui de la Rédemption. Un excellent moment de découverte culturelle et de partage fraternel et spirituel

 

A propos de l'auteur

Laisser une réponse